Tout d’abord, les patients souffrant de Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) subissent souvent le corps comme une contrainte. Celui-ci est alors plus souvent perçu comme une source de déplaisir que l’outil par lequel ils vont pouvoir s’accomplir.

En hypnose, le sujet trouve enfin un moyen de rentrer en contact avec lui-même, éveillant en lui ses ressources personnelles. Cette pratique, par le biais de la focalisation sur l’un de ses sens, va permettre une plongée en son centre qui va lui donner une façon concrète d’être plus à l’écoute des messages que son corps lui envoie. Il pourra alors les décoder au lieu de les mettre de côté.

Il s'agit d'un travail complet et profond, qui nécessitera plusieurs séances.